Le directeur musical

Steven

Steve Charles a obtenu un diplôme en interprétation à la guitare Jazz de l’Université Capilano. Il a étudié l’orchestration et la composition à UBC. Il parle français et portugais et joue au football avec passion. Ces dernières années, il a joué dans les festivals folkloriques, festivals Fringe et festivals de jazz partout au Canada, aux États-Unis, et en Europe avec des groupes les fugitifs, Redgrass et Le Redboot Quartet. Il a fait le tour du Royaume-Uni et en Europe avec le groupe bluegrass Viper Central. Il fait des tournées internationales avec Bluemouth inc.  » Dance Marathon ». Il est chargé de la direction musicale de « Pacifique en Chanson » chaque année. Il travaille beaucoup dans la scène de théâtre de Vancouver comme interprète, musicien et compositeur. Il a travaillé comme directeur musical, compositeur et musicien avec The Vancouver Playhouse, Manitoba Theatre Centre, Musical Theatre Works, The Only Animal, Fugue Theatre, T.U.T.S., Theatre Conspiracy, Mortal Coil, North Shore Light Opera, Tryptych Theatre, Massey Theatre, et sur les spectacles de Boca del Lupo; Vasily the Luckless, The House of Sleeping Beauties, The Perfectionist, and The Shoes That Were Danced to Pieces.; et a été nominee au Jessie pour ‘’sound design and composition’’ pour “Mesa” de Third Street Theatre. Il a produit “Whiskey Hollow Bound”, une compilation CD de Bluegrass local et de musique rétro. Il a récemment fait les arrangements pour “Chelsea Hotel”, produit par The Firehall Theatre. Il est demandé en tant que compositeur, concepteur sonore, directeur musical, interprète et artiste d’enregistrement pour sa musicalité et polyvalence en tant que multi-instrumentiste.

for “Chelsea Hotel” (Firehall)

Musical director Steve Charles has created some extraordinary and surprising arrangements, never relying on the safety of Cohen’s chops, but cunningly playing with the merchandise so that we get a wacky I’m Your Man (which may destroy any notion you have that the kazoo is not a sexy instrument); a raunchy, rocking outHallelujah; laugh-out-loud moments during Chelsea Hotel. 

(Marsha Lederman- Globe and Mail)

…the splendour of Steve Charles’s arrangements of Leonard Cohen’s transcendent songs, 

(Colin Thomas- The Straight)

 Steve Charles’ arrangements (multiple voices, unusual harmonies) are consistently interesting,

(Jerry Wasserman- The Province)

for “Lucille Starr” (Firehall/Musical Theatreworks)

If the show has one strength, it’s the music.  Musical director Steve Charles has successfully knit together a tight unit with musicians Jeremy Holmes and Jimmy Roy. 

(Vancouver Plays)

for “Brief Encounter” (The Vancouver Playhouse/MTC)

Musical director Steve Charles adds an additional layer to the whole proceeding with some wonderful renditions of some of Coward’s songs and in the original music by Stu Barker.

(Mark Robbins- “Brief Encounter”)

http://www.stevenjohncharles.com