Encore un bar

Paroles & Musique : Pascal Saunier / Arrangements : Steven Charles 
Matt

Encore un bar
Un p’tit crème pour avoir
Du plaisir à mater la blonde américaine au pull rayé.
J’écoute un peu
Les autres parler d’eux
Sans jamais, non jamais comprendre
Ce qu’ils ont à me vendre.

Peut-être parce qu’elle est là, si près de moi
Cette fille aux cheveux blonds dans les yeux un soupçon
De sanglots longs des violons de l’automne
Qui bercent mon cœur de son parfum Lancôme

Je ne sais d’où elle et ne veut le savoir
Mais je crois qu’elle est de celles venues d’un pays bizarre
Où les femmes prennent goût à faire souffrir les hommes
À leur faire faire tout, ce qu’elles veulent qu’on leur donne.

Elle
Encore un bar
Garçon ! Un dernier verre pour ce soir
Quel plaisir de mater ce type au visage blême et mal rasé.
J’le r’garde un peu
Tout au fond des yeux
Sans jamais, non jamais surprendre une seule lueur tendre.

(Peut-être) parc’qu’il est las, ou ne comprend-il pas
Qu’cette fille aux cheveux longs a dans le cœur
Un soupçon de sanglots longs des violons de l’automne
Qu’elle camouffle au fond sous son parfum Lancôme.

Je ne sais d’où il vient mais je crois le savoir
Oui je pense qu’il est de ceux qui n’arrivent jamais à croire
Que les hommes prennent goût à souffrir pour les femmes
À leur faire faire tout ce qu’elles veulent pour le charme.

Eux
Je ne sais d’où tu viens et me fous d’le savoir
Car je crois que ce soir il est sans doute un peu tard
Pour parler de notre vie, de notre mort, de notre amour

Elle     Alors si tu as envie de moi

Matt    Oui

Eux
Allez viens, on va faire un tour
Toi et moi ce soir
Jusqu’au petit jour
Pour trainer dans les bars
Et boire notre désespoir !